Quelques films italiens récent à voir (et revoir) !

L’expression cinéma Italien a encore une signification particulière actuellement même si on ne sait pas trop ce que ça évoque…  Selon le site collaboratif Wikipédia, le cinéma Italien a été, après la seconde guerre, un des cinéma les plus influents et reconnus au niveau mondial… Après une période de disette et une crise de confiance globale des réalisateurs de films (que l’on a rencontré dans toute l’Europe) face à un cinéma marketing et mercantile Hollywoodien, certains observent, depuis une dizaine d’année, le retour de films d’auteurs faisant renaître la beauté et la singularité du cinéma Italien. Néanmoins, qui dit film d’auteur, dit souvent faible diffusion car aujourd’hui, ce qui fonctionne, ce sont entreprises à gros budgets (et surtout gros budgets promotionnels).

Voici donc une petite sélection de films Italiens, sélection non exhaustive, non objective et c’est sans doute ça la valeur de ma sélection 🙂

La vita è bella (La vie est belle)

Sans doute le plus connu des films Italiens contemporains ! Un film distribué et diffusé dans toutes les salles de France après avoir obtenu le grand prix du film du festival de Cannes en 1998, le César du meilleur film étranger en 1999 et trois Oscars aux Etats-Unis en 1999. Le film traite avec humour et légèreté de la déportation pendant la seconde guerre mondiale et c’est  ça qui en fait un film touchant et en même temps extrêmement amusant… Un film à avoir dans toutes les bonnes vidéothèques !

La nostra vita

Un film touchant tourné dans l’Italie du Sud où un père de famille se retrouve veuf du jour au lendemain à relever les défis de la vie. Pour survivre, Claudio va affronter avec rage l’injustice intime et sociale qui le touche. Le soutien de sa famille, de ses amis et l’amour de ses enfants vont l’aider. Un film primé du prix d’interprétation en 2010 au festival de Cannes !

La Prima cosa bella

Un magnifique film qui est passé totalement inaperçu en France qui raconte le parcours d’une mère de famille Italienne qui  remporte le concours de beauté d’une station balnéaire. Son tempérament inconséquent et jouisseur rend sa vie de famille quelque peu chaotique. Le film déroule 30 ans de sa vie et sa relation quelque peu conflictuelle avec ses enfants, qui vivent difficilement sa vie amoureuse quelque peu chaotique !

Mine Vaganti

Sans changer le monde, cette comédie nous avait bien amusé et baigné dans une ambiance très … Italienne ! Dans une entreprise de pasta italiana, le plus jeune fils de la famille revient le temps d’un court séjour pour leur annoncer son homosexualité… Mais alors qu’il s’apprête à en faire l’annonce, son frère fait, contre toute attente, la même annonce ! Le père chasse le frère de la maison et le déshérite de l’usine familiale… La comédie se joue sur l’impossibilité pour le premier fils d’annoncer lui-même son homosexualité, sur son envie de respecter la famille mais sur son absence de passion pour l’entreprise familiale… Une comédie très fraiche qui nous fait passer un bon moment italien !

Il Postino :

le film est plus ancien mais est vraiment un beau tableau de l’Italie du Sud entre les deux guerre. Une Italie du Sud pauvre et illettrée mais avec une vraie richesse et une humanité. Un film plein de poésie qui fait aussi plaisir à voir !

La chambre du fils

L’histoire émouvante et très bien écrite d’un père de famille psychanalyste qui perd son fils dans un tragique accident de plongée. S’ensuit l’histoire d’un deuil et d’une crise d’un homme dont le métier est d’écouter les malheurs des autres… ça ne se raconte pas, ça se regarde, et c’est plutôt beau !

La bella gente

Un couple de gauche plutôt aisés (des bobos Italiens ?) décident d’aider une jeune prostituée aux proies d’un proxénête pour défendre leurs idéaux. Il l’acceuillent dans leur maison de vacances en la traitant comme leur fille. Mais au fûr et à mesure que la jeune femme se sent à l’aise, l’ouverture d’esprit du couple est à nouveau remise en question… Un très beau film plutôt sombre mais beau qui donne à réfléchir sur l’étendue de notre ouverture d’esprit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *